Présentation

Créer un Blog

Mardi 1 septembre 2 01 /09 /Sep 17:08

Avant de vous faire le récit de mes premières aventures médicales sur l’île au lagon, toutes mes félicitations à Matito qui a trouvé la bonne réponse à la photo mystère de l’épisode précédent ! Il s’agit en effet d’une partie de l’écorce d’un baobab, pour plus de précisions il s’agit du plus gros (et donc plus ancien ) baobab de Mayotte, il a environ 600 ans et se trouve sur musicale plage.


Le récit du jour je vais vous le faire dans les conditions du direct…


Après avoir passé un week-end pliée en deux de douleurs et ne pouvant rien avaler de solide je me décide, lundi, à aller voir un médecin. Je me rends donc à Kahani où se trouve le centre hospitalier – dispensaire le plus proche de chez moi. Tout se trouve sur le même site : médecins, centre d’analyse si besoin est, centre de soin, pharmacie, il y a même une maternité.


Me voilà arrivée, il est environ 8h du matin (je m’étais levée très tôt pensant aller travailler mais même mon café n’est pas passé…) , il y a déjà un monde fou…

Je prends un numéro et j’attends… j’attends… j’attends…  ça fait environ 30 minutes que j’ai le numéro 71 en main et ils viennent d’appeler le numéro 48… Une fois de plus mieux vaut avoir un bon bouquin !! Cette fois j’ai prévu le coup, j’ai pris Desproges !


Une « salle » d’attente haute en couleurs. Je mets le mot salle entre guillemets car c’est plus une grande terrasse d’attente. Des enfants jouent, parlent shimaoré entre eux, une petite fille d’environ 5 ans vient me voir et me demande « c’est quoi ? » en voyant le petit carnet que j’ai en main sur lequel je prends parfois des notes afin de retranscrire ce que je vois, ce que je ressens au plus proche de la réalité… Je lui réponds juste que c’est un petit carnet dans lequel j’écris des choses… Elle repart contente !

Des bouénis attendent, certaines font de la couture, d’autres rigolent, d’autres discutent simplement et d’autres dorment. Quelques hommes attendent, ils sont beaucoup moins nombreux que les femmes d’ailleurs, certains ont l’air pensif et d’autres lisent le coran (nous sommes en pleine période de ramadan)…

Au milieu de tous je suis là, j’attends qu’on appelle mon numéro, seule blanche, seule m’zungu parmi toutes ces mahoraises… sensation étrange impossible à définir par de simple mot pour le moment.


8h43, ils viennent d’appeler le numéro 54… J’ai encore un peu de temps devant moi…mon mal de ventre se rappelle à moi… je m’en passerais bien !


9h08, ça y est j’ai mon bon de consultation externe !! J’ai gardé mon numéro 71 mais cette fois je suis partie pour attendre qu’un médecin m’appelle… Je m’installe donc pour une longue… très longue attente.


11h05, j’ai fumé quelques cigarettes, me suis levée et me suis assise quelques fois… Le numéro 26 vient d’être appelé et moi j’ai quel numéro déjà ? le 71 !


J’ai toujours aussi mal au ventre, j’ai la tête qui tourne, je n’ai rien avalé de solide depuis 48h… devrais-je passer directement par les urgences ? je ne suis pas à l’agonie, je vais tenir ! Cette fois ma patience est mise à rude épreuve !! J’ai toujours Desproges pour me tenir compagnie mais pas facile de se concentrer entre le bruit des enfants, certains jouent, certains pleurent, d’autres crient et les discussions plus ou moins animées des bouénis !!


11h27, je ne me sens vraiment pas bien, je vois 2 infirmières wazungu (blanches) et leur demande gentiment du sucre… elles me regardent comme si je débarquais d’une autre planète et me demandent pourquoi, je leur explique donc que j’ai la tête qui tourne et que je n’ai pas vraiment envie de m’évanouir… L’une d’ elles me dit alors sur un ton qui ne me plaît pas beaucoup : « bah vous n’avez qu’à vous asseoir ! » elle est bien bonne celle-là !! je suis assise depuis des heures !! Je me retourne donc vers l’autre, lui explique que même assise j’ai la tête qui tourne, que je suis malade depuis 2 jours et totalement à jeun… elle m’oriente donc vers la maternité où ils devraient avoir du sucre puisqu’ils ont du café ! J’arrive à la maternité tant bien que mal, un infirmier mahorais m’accueille, me fait m’asseoir dans le bureau et me prépare une tasse d’eau tiède sucrée… ça passe…


Mahorais : 1 // Wazungu : 0


11h46, il appelle le numéro 31… là je craque… je sors de la terrasse d’attente, je prends mon petit guide sur les services à Mayotte, trouve la page services médicaux, prends mon téléphone et appelle le médecin (cabinet privé) le plus proche, il se trouve à Passamainty, en face de chez Caro et Cyril, ça va je vois où il est. Je lui demande un rendez-vous en urgence, sa secrétaire me donne rendez-vous pour 14h45 (le cabinet est fermé de 12h à 15h), elle m’explique qu’elle va déplacer le rendez-vous d’une de ses amies mahoraise pour que je puisse voir le médecin plus rapidement… je ne sais pas comment la remercier…


Mahorais : 2 // Wazungu : 0


Je rentre chez moi, le ventre en vrac, complètement épuisée et toujours incapable d’avaler autre chose que de l’eau (en bouteille)…


14h45 : Le médecin me reçoit, je lui décris les symptômes, il me prend la température dans l’oreille et me confirme que j’ai encore de la fièvre… ça je le savais docteur !! le verdict tombe : vous avez une bonne gastro ! Et m**** j’y ai toujours échappé en métropole malgré tous les gamins contagieux et là, paf, dès la reprise ça me tombe dessus et pas qu’à moitié en plus… pas loin de 10000 kilomètres pour ça ??


Mahorais : 2 // Wazungu : 1


Bref, le plus impressionnant et certainement pas le plus rassurant c’est que le doc a préféré me parler d’internet à Mayotte, des profs à Mayotte, des élèves mahorais (me disant au passage qu’il serait plus judicieux qu’ils aient des cours de Français Langue Etrangère [FLE] plutôt que des cours d’espagnol… euh, docteur je suis prof d’espagnol si vous l’avez oublié !!), bref il a préféré me parler de tout ça plutôt de m’ausculter (tension, examen normal quoi !)

Résultat des courses : un traitement de cheval, des litres d’eau à avaler (moi qui ne suis pas une grande buveuse… d’eau !!), une alimentation solide à remettre en place petit à petit quand mon organisme l’acceptera (aujourd’hui 2 cuillères de riz !!) et une semaine d’arrêt… ça fait bien une semaine après la reprise… Et oui même fiévreuse, à jeun (en même temps c’est le ramadan, je m’adapte !!) et complètement hs je garde ma conscience professionnelle !!


Bref, ça va mieux, je retrouve des forces, j’ai même pu faire l’état des lieux de mon appart ce matin (il était prévu hier quand j’étais au dispensaire), ce qui veut dire que je vais bientôt emménager à Bandrélé… plus qu’à attendre la livraison par Ballou (enseigne locale) du frigo, de la gazinière et du lave-linge… Quand je serai installé je pourrai enfin vous montrer mon chez-moi !!


Du coup je n’ai pas de photos à vous proposer avec cet article…

Allez juste une petite photo mystère !! elle est facile celle-ci !!

(Soyez précis dans vos propositions !! La réponse dans le prochain article !)


Par ka
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus